Retour Liste

Nous rejoindre

SCE

SCE

STAGE INGÉNIEUR EXPÉRIMENTATION AGRICULTURE URBAINE (H/F)

Missions : L’objectif du stage est d’accompagner la société KERAN dans le développement d’une agriculture urbaine au niveau de son siège social basé sur l’île de Nantes. Pour Keran, l’agriculture urbaine est un des éléments de la composition de la ville de demain. C‘est pourquoi Keran souhaite participer au développement de cette forme de valorisation des espaces urbains en l’appliquant sur son site. Au sein de Keran, cette action doit contribuer au développement des échanges entre collaborateurs de métiers très différents. Localement, KERAN souhaite par cette action s’inscrire dans la vie de la cité : • participer à la dynamique portée par Nantes Métropole sur cette thématique, • jouer un rôle dans l’animation du quartier en créant des liens avec l’école et la maison de retraite situées à proximité, • s’inscrire dans un « parcours agriculture urbaine sur l’île de Nantes » avec la ferme de 5 ponts, le potager la cantine, le potager de Keran…) Enfin, plus globalement, au regard de ses métiers, KERAN vise par cette action le développement de l’expertise et l’élargissement des compétences de ces collaborateurs au bénéfice de la ville de demain. Le stage s’articule en plusieurs phases • Phase 1 : étude de faisabilité. Il s’agit d’identifier toutes les contraintes et exigences à prendre en compte pour mettre en place des espaces de cultures sur le site de KERAN (pollution des sols, espaces dédiés envisageables, cultures pouvant être implantées, mode de production sans pesticides mais relativement intensif au regard des surfaces disponibles, modalités et frais d’entretien, esthétisme du site, coût d’investissement et de fonctionnement, etc.), Pour identifier et caractériser ces contraintes et exigences de manière assez précise, des entretiens seront réalisés avec o des collaborateurs du siège ; o des chercheurs investis dans l’agri-urbanisme et les techniques de production associées (notamment AgroParisTech et le Laboratoire Sol et Environnement de l’Université de Lorraine) ; o des entreprises, des associations ou tout autre organisme impliqués dans la mise en œuvre de l’agriculture urbaine au regard des formes pratiquées (sans pesticides, en permaculture…); o des techniciens voire des élus de la ville (élus des quartiers) et de la métropole afin d’inscrire le projet de Keran dans un ensemble de projets innovants en la matière sur le territoire de Nantes ; o etc. • Phase 2 : définition des conditions de mise en œuvre Au regard de l’analyse précédente, des conditions de mise en œuvre seront définies. Plusieurs possibilités pourront être envisagées pour répondre aux problématiques soulevées en phase 1. A partir de ces différents niveaux de réponse, plusieurs scénarios seront élaborés. Par ailleurs, des synergies seront étudiées en particulier avec o le restaurant installé au sein des locaux de KERAN : mise en place d’un composteur pour recycler les déchets de la cantine et les utiliser comme amendements des cultures o des partenaires du monde de la recherche : définition et mise en place de protocoles de suivi ou d’outils permettant de capitaliser de la connaissance (évolution de la pollution des sols, rendement des productions….) o les entreprises (Icade, La Poste, …) et les activités du cadre de vie (la crèche, la maison de retraite, l’institut du sport…) du quartier : actions pédagogiques de démonstration pour les enfants de la crèche ou des écoles, transmissions de savoir entre génération avec possibilité de participer à l’entretien du potager, mise au point d’un parcours sur la thématique au sein de l’île de Nantes en collaboration avec la ferme des 5 ponts (projet en cours), le potager de la cantine o d’autres partenaires : colocataires KERAN, associations… • Phase 3 : rédaction d’un cahier des charges pour le projet Une fois les choix arbitrés sur les conditions de mise en œuvre, un projet pourra être clairement défini et chiffré. Un cahier des charges, un planning et des modalités de gestion seront rédigés. A noter qu’il pourra être envisagé de phaser le projet avec différents niveaux d’ambition au regard des évolutions de contexte sur cette thématique (prise en compte chemin faisant des nouveautés…). Vous intègrerez une équipe de projet de plusieurs personnes associant plusieurs métiers de SCE (urbanisme, agriculture, sites et sols pollués…). Durée du stage : 4 à 6 mois, à partir de février-avril (dates souples en fonction des écoles).
Profil : Nous recherchons un étudiant stagiaire d’un niveau BAC + 3/4 ans ayant une connaissance de l’agriculture maraichère et de ses interactions avec les territoires urbains et péri-urbains. Vous êtes ouvert d’esprit, attiré par la prise d’initiative et le développement d’idées nouvelles dans un contexte pluridisciplinaire. Rigoureux, vous disposez d’un bon esprit d’analyse et de synthèse et vos qualités relationnelles sont indéniables. Votre dynamisme vous permettra d’intégrer aisément notre équipe. Ce stage est ouvert, à compétences égales, aux étudiants en situation de handicap.

Référence : N_S_IEAU

Activité : Environnement

Type de contrat : Stage

Poste(s) : 1

Expérience : Débutant

Niveau d'étude : Bac +2/3

Localisation : Nantes (44)

SCE@SCE_keran
RT @AteliersUP_SCE: [chantier] Projet Parvis et P+R à Pessac mené par @SCE_keran agence de Bordeaux et @AteliersUP_SCE Finalisation en cour…