Actualités

Surveillance de la qualité des masses d’eau plans d’eau de l’agence de l’eau Loire-Bretagne

01.09.2020

Dans le cadre de la mise en œuvre de la Directive Cadre européenne sur l’Eau (DCE), un programme de surveillance a été établi pour suivre l’état écologique et l’état chimique des eaux douces de surface (cours d’eau et plans d’eau). Le « Programme de surveillance des plans d’eau du bassin Loire-Bretagne (2018-2020) consiste en la réalisation de prélèvements d’eau et de sédiments en vue d’analyses physico-chimiques, de mesures in situ, de prélèvements biologiques et des relevés hydromorphologiques.

Ces prélèvements sont calés sur le cycle annuel thermique et hydrodynamique des plans d’eau, à savoir :

- Une campagne d’hiver : mi-février à mi-mars

- Une campagne de printemps : mi-avril à mi-juin

- Une campagne d’été : début juillet à la fin août

- Une campagne d’automne : mi-septembre à mi-octobre.

Depuis 2018, l’équipe d’hydrobiologiste de MAPI (Milieux Aquatiques et Prévention des Inondations) a suivi 49 plans d’eau des régions Pays de la Loire et Bretagne, dont 22 plans d’eau en 2019 et 2020, représentant plus de 20 semaines de terrain pour une équipe sur une année.

Sur ce projet, une des missions de l’équipe est de réaliser des pêches aux filets pour calculer l’Indice Ichtyologique Lacustre (l’équivalent de l’Indice Poisson Rivière en cours d’eau).

Si les peuplements piscicoles sont difficiles à apprécier en plans d’eau, ils donnent une image de leur fonctionnalité, car cette communauté est exigeante en termes de qualité des eaux, mais aussi en termes d’habitats qui doivent lui être mis à disposition, pour vivre, se nourrir et se reproduire à des moments bien spécifiques de l’année.

La mise en œuvre de ce protocole nécessite des moyens matériels et humains conséquents (4 à 6 personnes) sur plusieurs journées consécutives (2 à 4 jours). La pose des filets intervient à la tombée de la nuit, le relevé au lever du jour et le démaillage dans la journée. En 2020, l’équipe a réalisé 7 pêches aux filets sur les 4 semaines du mois d’août.

L’acquisition et l’analyse des données piscicoles (espèces, biomasse produite, ration proie prédateur, fonctionnalité des populations) permettent d’évaluer l'état écologique des plans d’eau.

 

Découvrir le groupe Keran

Pour aller plus loin...
logo white

Social wall